Ménage d’automne : évacuez ce qui vous encombre !

Vivez-vous parfois des périodes plus difficiles ? Avez-vous déjà sentis que vous n’avancez plus, malgré les efforts? Tout semble embourbé, rien n’avance. Tous les efforts à se dégager restent vains.

Ménagez-vous et évacuez les encombrants !

Comme les saisons, la vie avance en cycles. Considérer l’automne du point de vue de la Médecine Traditionnelle Chinoise peut nous aider à vivre notre vie pleinement.

Une transition angoissante.

Les feuilles mortes s’accumulent sur les trottoirs, le vent froid dénude les arbres, l’écharpe est de rigueur. C’est l’hiver qui s’annonce. Si on doit s’activer c’est pour préparer cette période aride. Traditionnellement, on travaillait à l’automne pour que les récoltes soient bien entreposées. D’ici au printemps, il ne faudrait pas manquer de nourriture !

Ressentez-vous de l’angoisse, de l’anxiété ?Après l’été plus futile, on revient à l’essentiel. Est-ce que je suis prêt ? Est-ce que tout est bien ordonné ? Est-ce que mes activités sont bien coordonnées ? Est-ce que mon niveau d’énergie est suffisant pour faire face à mes activités ?

Faire le ménage.

Récemment j’ai redéfini mon espace de travail, après avoir enfin trouvé la table idéale pour mon bureau. Celui chez nous qui me sert au travail administratif. Cela a été l’occasion de tout réaménager cet espace. Et de mettre dehors, aux ordures, tout ce dont je n’avais plus besoin pour être efficace. Je ressens depuis plus d’espace et plus de clarté mentale. Mes projets avancent mieux et mon nez s’est débouché !

Une période Métal.

Si je regarde cela avec les notions de médecine chinoise, je peux dire que mon gros intestin a fait sa job correctement. En effet, sur le plan physiologique, qui se charge d’éliminer ce qui n’est pas nécessaire ? Le gros intestin !

C’est lui qui permet d’évacuer et de vidanger. Il travaille en duo avec les poumons, ceux-ci étant son complémentaire opposé. Poumon absorbe la matière subtile de l’air, Gros Intestin rejette la matière grossière… Les deux sont ainsi reliés au sein de l’élément Métal.

Or, la période du Métal, c’est justement l’automne. C’est aussi la période des rhumes, des nez bouchés, et du ralentissement. C’est congestionné !

Pour continuer à travailler avec énergie sur ses projets, il faut plus de préparation et de structure, afin de s’assurer un hiver en santé et qu’au printemps les maladies ne sortent pas. 

Il est aussi bon de prendre soin de sa respiration et de ses intestins, comme avec les cures de raisins blancs que l’on pratiquait en cette période lorsque j’habitais dans le sud de la France. Ici, de bonnes compotes de pommes, avec des raisins secs… 🙂

En résumé : Se déboucher les narines, évacuer l’angoisse, clarifier ses idées et ses actes…

Voilà tout le programme de l’automne ! Des recommandations appropriées pourraient être de rester en mouvement, sans forcer, surtout en cas de mélancolie, et d’accueillir vos émotions.

Alors, vous êtes-vous bien préparés…? Venez me rencontrer pour en discuter. Il me fera plaisir de voir avec vous comment vous pourriez vous accorder au mouvement des saisons et surtout à votre propre rythme.

Benoît

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.