Pourquoi démarrer son année le 8 février !?

Laissez-moi vous raconter comment le rythme des saisons selon l’énergétique chinoise influence mon calendrier de l’année, professionnel et personnel.

Le 8 février 2016 c’est le nouvel an chinois. Cela peut sembler anecdotique, mais pour moi c’est le point de départ de mon année pour ce que je compte mettre en place.

J’ai en effet décidé de suivre le rythme des saisons selon la Médecine Chinoise Traditionnelle.

Celle-ci place l’Homme au sein de la nature et de ses rythmes… Allons voir comment !

Premièrement, le printemps est déjà là !

Si je vous disais que le printemps a commencé le 8 février ?

Cela peut sembler étrange pour notre vision et nos croyances occidentales.

C’est que la vision orientale diffère de la notre.

Et je vais vous expliquer pourquoi je la préfère !

En Orient, en place le début et la fin de chaque saison en fonction de l’observation de la nature…

Pour bien me faire comprendre, je vais commencer par l’hiver !

Si l’hiver est la période d’obscurité, celle où le soleil est le moins présent et où tout nous invite à l’immobilité, on peut dire que son summum est alors le 21 décembre.

En effet, le solstice d’hiver étant le moment avec le moins d’éclairement du soleil, quoi de plus logique que d’en faire le summum de l’hiver plutôt que son début ?

L’hiver est une période associée à l’obscurité, mais aussi à l’intériorité, à l’immobilité, à l’énergie profonde… ce que l’on ressent très bien fin décembre.

Pour les Orientaux, l’hiver commence donc 6-7 semaines avant, à mi-chemin entre l’équinoxe d’automne et le solstice d’hiver. Tout est décalé pour mieux s’accorder à la réalité observable.

Et le printemps avec tout ça?

Le printemps représente la transition entre le plus froid et le plus chaud. C’est la période d’éveil à la lumière, la période où partent les germinations, mais sous terre, avant le grand éblouissement, la plénitude, de l’été.

C’est donc par essence une période de démarrage.

Si l’on pense à la graine, après une période de dormance en hiver, c’est au printemps que la coquille se fend et que racines et tiges se fraient un chemin au sein de la terre.

Le début du printemps est donc invisible à nos yeux ! Ce n’est qu’avec sa seconde partie, plus yang, que nous verrons les premiers bourgeons.

Par contre nous pouvons ressentir que notre énergie change. Déjà, il y a plus de lumière, on commence à s’impatienter, on voudrait plus de mouvements, plus être à l’extérieur, on planifie le voyage de cet été…

C’est tout cela et bien plus encore le printemps selon la Médecine Traditionnelle Chinoise !

Après ce petit détour oriental, revenons à mon calendrier annuel…!

Tout bien considéré, il est bien plus logique de démarrer ses activités au printemps chinois (qui correspond au nouvel an chinois !). En janvier, c’est encore une période d’introspection hivernale, qui rend toute mise en mouvement difficile. Il faut en arracher et c’est souvent contre-productif.

C’est pourquoi je planifie et prends des décisions sur mon développement d’entreprise, organise et mets en place mes projets, etc. en février, mars et avril.

Cela correspond à une phase de décision et de planification.

L’été, ensuite, je vis à 200 % l’épanouissement, le contact aux autres, la spontanéité, quand en automne je ralentis, récolte le fruit de mes actions, avant le recueillement et le cocooning, la régénération de l’hiver.

Voici comment je fonctionne en adéquation avec les saisons, car la sagesse de la nature et de ceux qui savent l’observer, me permet plus d’efficacité et de sérénité dans mon travail et avec mes projets. Mon corps et mon esprit s’en portent mieux !

La vision orientale place l’Homme au sein de la Nature, et il est bon de se rappeler qu’en tant qu’humains nous sommes naturels nous aussi ! Donc tributaires de mère nature, quand bien même on s’agite dans tous les sens…

Il y a aussi une cinquième saison en médecine traditionnelle chinoise, mais ça sera pour un autre article !

Alors qu’en dites-vous ? Avez-vous l’impression de nager à contre-courant ou bien vous laissez-vous porter ?

Vous sentez-vous inspiré ?

Faites-moi en part !

À bientôt !

Benoît Dhennin, créateur de Vivre son Corps en Conscience !

 

P.S. Avez-vous lu mon article et vu ma vidéo 4 axes pour manifester ses intentions ? Allez-y et donnez-moi des nouvelles !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.