Pourquoi méditer ?

Méditer, c’est tout simplement « ressentir la même vibration que celle de l’univers » !

Voilà qui peut paraître ambitieux !

C’est ce que je lis dans un livre au sujet de la méditation et du Japon, je vous copie le reste plus bas. Même si c’est étonnant, c’est pourtant pour moi une définition assez juste de l’état de conscience que l’on appelle communément méditation. 

Combien de temps méditer par jour ?

Dans ce que je recherche à travers ma pratique et mes expériences de vie, la méditation ne se limite pas à une pratique avec un gourou, ni se le limite dans le temps. Elle s’étend au contraire à toutes les sphères de la vie. C’est l’état dans lequel on ressent, pleinement et sans attaches, tous les aspects de la vie, et avec lesquels on se sent en harmonie. Cependant, cela peut prendre un peu de temps avant de se vivre ainsi et de méditer au quotidien 😉

Combien de temps méditer par jour dépend de votre engagement. C’est comme si vous vouliez courir un marathon et que vous n’avez jamais chaussé de chaussures de course. D’abord, demandez-vous ce que vous voulez mettre en place grâce à la méditation. Quels en seraient les bénéfices ? Ensuite voyez ce qu’il est réellement possible d’installer dans votre quotidien et définissez un programme.

La méditation transcendantale, Vipassana et la pleine conscience…

Si la méditation est un état qui peut se généraliser à chaque instant du quotidien, avoir une pratique régulière permet d’installer progressivement cet état qui sera de plus en plus ancré fans le quotidien. Au bout d’un moment ce sera votre état “naturel” ! C’est ce qu’en termes plus moderne on appelle la pleine conscience ou méditation transcendantale. Le “mindfulness” tire ses racines depuis Vipassana, qui est une approche de la méditation proche de ce que vous avez déjà peut-être fait avec moi en Shiatsu Thérapeutique ou en Coaching. Finalement les approches sont semblables, car elles tirent leur origines dans le fonctionnement de la vie et de l’être humain.

Une belle définition de la méditation.

Je vous laisse vous imprégner des mots de Deshimaru Taisen au sujet de l’expérience de méditer zazen, issus du livre de Sébastien Raizer, « Petit éloge du zen » :

« [Durant zazen], on ne pense pas mais l’inconscient s’élève. 

On pense inconsciemment à partir du thalamus, du cerveau profond. 

De cette manière, notre conscience s’approfondit, s’élargit et s’étend à tout le cosmos, ici et maintenant. 

Ainsi, notre esprit parvient à la tranquillité parfaite et les neurones de notre cerveau acquièrent la même vibration que celle de l’univers. »

Je ne sais pas ce que vaut l’explication « scientifique » au sujet de la vibration des neurones et du thalamus (!), mais je voulais vous partager ces mots car c’est rare que l’on rencontre une si belle présentation de ce que l’on ressent en pleine conscience. 

Je suis maintenant curieux : que ressentez-vous en méditant, ou, si ce n’est pas encore le cas, qu’aimeriez-vous ressentir ?

~ Benoît

Thérapie : Shiatsu Thérapeutique

Coaching : Coaching “Mon corps, ma vie”

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.