Connaissez-vous le Syndrome du garagiste ?

Un collègue me parlait récemment du “syndrome du garagiste” qu’il a remarqué chez certains de ses clients.

C’est une maladie très courante et très contre-productive… Mais que voulait-il dire ?

Imaginez que vous alliez voir votre thérapeute, et que vous lui disiez :

“j’ai mal là, là et là. Je vous confie mon corps, vous me fixez le tout et je repasse le prendre dans une heure, ok ?”

C’est souvent comme ça que cela se passe. Beaucoup de gens vont voir un thérapeute avec l’espoir qu’il répare le problème de la même manière qu’un garagiste s’occupe de leur voiture.

Celui-ci fixe quelques boulons et tendons, nettoie le carburateur et le foie, réajuste l’alignement des roues et des genoux… Pendant que vous prenez un café à coté.

Malheureusement ce n’est pas comme ça que ça se passe avec le corps humain, celui-ci étant inséparable de celui qui l’habite !

Une attitude contre-productive.

Il est certes séduisant de penser que votre thérapeute peut tout faire pour vous, et il est facile de lui attribuer tout les pouvoirs. Mais c’est là une attitude contre-productive, en plus d’être paresseuse et dangereuse.

Il est important de savoir se faire aider sans que la relation devienne une relation de dépendance. De plus, chaque événement du corps, même lorsque c’est inconfortable, est source d’enrichissement.

Toute guérison demande votre participation.

Allons plus loin : sans contacter la source de votre problématique, il y a de fortes chances qu’elle se manifeste à nouveau. De la même manière ou plus intensément encore… Alors vous voyez, mieux vaut rester présent avec soi-même, ne pas attendre qu’un faiseur de miracles fasse tout pour vous !

Et vous, considérez-vous votre thérapeute comme un “garagiste du corps” ? Comment vous impliquez-vous dans la relation avec votre propre corps ?

À vous lire ! Merci !

Benoît

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.